Comment améliorer mon logement ?

Améliorer son logement est primordial pour bien vivre chez soi en toute sécurité. Notre ergothérapeute Audrey IRIBARNE vous donne des astuces pour le rendre plus ergonomique et confortable.

Le salon

Les sols

Pour choisir votre sol, nous vous recommandons d’éviter tout type de sol glissant tel qu’un vieux parquet trop ciré. De même pour les tapis, très jolis certes, mais glissants eux aussi s’ils ne sont pas fixés avec de l’adhésif ou de l’anti dérapant.

La moquette est sans doute le revêtement qui occasionne le moins de chutes.

Les meubles

Moins il y a d’obstacles, mieux c’est ! Dégager les espaces de circulation est indispensable pour éviter toute chute. Les petits meubles sont souvent très jolis mais peuvent gêner le passage. Il est également préférable de ranger les bibelots dans des vitrines. Ainsi, casse et éclats de verres sous les pieds pourront être évités.

Côté confort, il est plus facile de se doter d’un fauteuil à dossier droit et haut équipé d’accoudoirs, que d’un canapé trop moelleux et trop bas. Un fauteuil de repos avec dossier inclinable et repose-pied sera encore plus confortable.

Attention : Les fils électriques, qu’ils proviennent du téléphone ou des lampes, représentent également un risque de chutes important. Un téléphone sans fil sera peut-être le plus adapté et, comme il sera à portée de main, plus besoin de se précipiter dès la première sonnerie ! L’idéal étant de le placer dans sa poche pour l’avoir toujours à disposition. Sinon, mieux vaut multiplier les prises de courant pour éviter que les fils traînent.

L'éclairage

Votre vue peut diminuer avec l’âge et les personnes âgées ont tendance à avoir un éclairage succinct.
Autant de causes qui peuvent provoquer des chutes : on ne voit pas un obstacle et on tombe.

D’où l’importance d’installer un éclairage adapté, à portée de main (un lampadaire halogène avec un interrupteur à portée de main ou des interrupteurs phosphorescents ou à veilleuse, ce qui évite les recherches dans le noir) et de consulter régulièrement un ophtalmologiste pour évaluer ses capacités visuelles.

Les lampes avec détecteur de présence qui s’allument au fur et à mesure de la marche sont aujourd’hui facilement disponibles en magasin de bricolage. Elles sont devenues bon marché.

L'escalier

Là encore, les escaliers trop cirés sont à bannir. S’il est possible de le recouvrir de moquette, celle-ci doit tenir sur toute la largeur de l’escalier, et être très bien tendue et collée. Il est aussi conseillé de placer des nez de marches antidérapants sur le bord des marches.

Posez des appliques au mur quand c’est possible afin de bien éclairer tout particulièrement les premières et les dernières marches.

Une rampe solide de chaque côté facilitera montée et descente.

Enfin, il ne faut rien laisser traîner dans l’escalier, sinon, c’est la chute assurée.

La cuisine

En ce qui concerne le sol, mieux vaut éviter les sols carrelés, ils peuvent être très glissants.

La circulation dans la cuisine doit être aisée.

Si des objets fréquemment utilisés se trouvent en hauteur, il est préférable de les placer à une hauteur raisonnable (entre les épaules et les genoux). Quant aux tiroirs : avec butée, ils ne risqueront plus de tomber sur les pieds.

Tous les appareils électriques et à gaz tels que les cuisinières, chauffe-eau, chaudière, doivent être vérifiés régulièrement. Les brûleurs doivent être nettoyés et le tuyau de gaz changé avant sa date de péremption.

L’évier, lui, sera plus pratique à une bonne hauteur et pas trop profond afin de ne pas se faire mal au dos. Enfin une petite douchette évitera de transporter les casseroles remplies et lourdes.
Privilégiez un espace de travail où l’on peut s’asseoir pour préparer le repas.

Une table roulante pourra également être utile pour transporter des plats lourds, sans risque ! Mais attention à ne pas prendre appui dessus !

Et n’oubliez pas de l’équiper d’un extincteur !

La salle de bain

Les éléments essentiels à ajouter de suite si vous ne les avez pas déjà : des équipements de sécurité tels qu’une barre d’appui pour la baignoire, la douche et les toilettes !

Vous pouvez y rajouter des dispositifs antidérapants comme des tapis de douche/bain antidérapants, encore des sols plastiques antidérapants.
Si vous optez pour un tapis de bain, celui-ci doit être bien fixé au sol. Cependant, en cas de déplacements difficiles, il peut s’avérer prudent d’enlever les tapis de bain.

Enfin, il est possible d’équiper la cuvette des toilettes d’un rehausseur. Avec une barre d’appui, il sera encore plus facile de se relever.

La chambre

Encombrement minimum !

Une table de nuit robuste et stable est nécessaire pour y accepter une lampe, un espace lunettes et un verre d’eau.

Essayez de ne pas encombrer la chambre de meubles afin de dégager un accès facile aux toilettes.

Les tapis, eux, sont fixés au sol pour éviter toute chute.

Vous pouvez y ajouter un fauteuil à bras confortable rendant l’habillage plus facile.

Des appliques avec des interrupteurs phosphorescents à portée de main seront également moins dangereuses qu’une lampe de chevet avec un fil qui traîne.

Le lit ne doit être ni trop haut, ni trop bas (45 cm au minimum). Pour adapter sa hauteur, il suffit de changer les pieds ou d’utiliser des cales de rehausse.

Le jardin

Nous le savons, le jardinage constitue une activité de loisir très prisée qu’il faut continuer d’entretenir. Mais le privilège de jouir d’un jardin, qu’il soit de la taille d’un jardinet ou d’un parc, ne doit pas faire oublier quelques règles de précaution pour éviter les chutes et les accidents.

Si vous devez utiliser un escabeau ou une échelle pour la taille d’une haie ou d’un arbuste par exemple, il est préférable de le faire en présence d’une autre personne.
Dans tous les cas, utilisez de préférence un escabeau ou une échelle de petite taille, avec un appui pour les mains.

Si vous avez des plantes rampantes dans le jardin, veillez à ce que celles-ci n’envahissent par les lieux de passage.

Attention aussi aux tuyaux d’arrosage qui peuvent être dangereux s’ils sont mal rangés. Au même titre que tous les outils de jardinage, qui s’ils sont mal rangés ou trainent par terre, peuvent se révéler très dangereux.

Méfiez-vous des dalles mal posées, des cailloux ou galets, des feuilles ou mousses qui peuvent être glissantes, autant de petites choses qui peuvent occasionner des déséquilibres et entraîner des chutes.